20 réactions dans “EKroniks : Saison 2 – 48

  1. Ah oui, en effet, vu comme ça, ça peut TOUJOURS être pire ;) ) j’ai presque eu peur d’une séquence impliquant un arbre mort devant la porte d’entrée ;) )

    1. Pas d’arbre mort, non. Mais avez vous remarqué le pansement au pied ? Séquelle de la bouteille de bière qui vous a échappée. Vous voyez, je colle à l’actualité ;)
      A bientôt Madame Karine :)

  2. j’adore ! Surtout je connais quelqu’un qui a choisi cette formule pour donner un prénom à sa fille. Je te le dirai de vive voix tu connais

  3. Encore heureux que les parents ne soient pas nés d’une vieille famille tchèque, les Kulacek.
    [authentique]
    Le pire est toujours possible.
    Preuve.
    Je suis complètement handicapé en communication par ordinateur(s) – deux d’un coup.
    Je ne ne reçois même plus vos messages de nouveaux articles.
    Libellus est en rade depuis un mois – un nouveau Clémenceau, quoi !
    Vous ne m’en voudrez pas, Madame Kiki non plus, de mon absence. Je suis un peu découragé et l’idée de tout réinstaller me donne le vertige : la dernière page de Libellus me convient très bien.

    1. Bonjour Monsieur Lou,
      Deux d’un coup ! vous y allez fort.
      J’espère que vos problèmes informatiques trouveront rapidement une solution. C’est pas tous les jours facile d’être handicapé…
      Bon courage et à bientôt.

  4. Et je vous laisse imaginer le résultat si, en plus, ses parents lui avait trouvé un de ces surnoms affectueux en « -ouille »… ;-)
    Bonne soirée, monsieur Kiki, à bientôt ! ~O)

  5. A chaque fois que je viens sur ce site, je sais que je vais avoir mon quart d’heure de fou rire =)) … Avec de tels associations d’idées, de jeux de mots parfois vaseux, comment résister au charme de l’Escargolio ?! Humm … :-\" Il est irrésistible !

    1. :-D Attention Madame Nanne. Tel que je le connais, Escargolio va vite devenir intenable si vous le flatter de la sorte…
      C’est toujours un plaisir de recevoir votre visite.
      A bientôt.

  6. Si, si, j’avais vu le pansement sur le pied. Quand je pense que j’ai trouvé moyen de me blesser à retardement avec cette f… bouteille de bière! C’est tout moi!

  7. Je crois qu’après les « monsieur et madame machin ont un fils/une fille » tu viens d’inventer un nouveau jeu des prénoms… Imaginez un peu la fille de Conrad et Astrid !!!

    1. Hi hi hi ! :))
      Je n’ai pas inventé ce jeu, Madame Cécile de Quoide9. Dans l’antiquité, les dieux y jouaient de temps en temps. Les mortels, eux, l’on beaucoup moins pratiqué.
      Il faut dire qu’avec des noms comme Pénéloppe et Ulysse, ça pouvait porter préjudice au gamin…
      A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *