14 réactions dans “Harvée n’en peut plus…

    1. :) Là, c’est la pauvre Havée qui craque. Marre de cette fichue roue.
      Un de ces jours, je lui ferai peut-être rencontrer Escargolio dans une aventure palpitante.
      A bientôt Madame Hylyirio

  1. mdrrr, pauvre Harvée il faudra peut être penser au tapis roulant, il aura peut être un peu moins impression de tourner en rond hihihi. bizzzz

    1. Merci Madame Turquoise :)
      J’ai cru comprendre que question job, vous étiez un peu dans la situation de Havée. Auriez-vous aussi l’envie de changer d’air ?
      Je vous souhaite un bon dimanche, et j’espère que votre semaine sera moins pire que vous ne l’imaginez…
      A bientôt.

  2. @ Vous avez vu juste, Monsieur Kiki, je suis pratiquement jumelle de la pauvre Harvée…. #:-S Je cherche une issue, [-O< mais ce n’est pas facile dans la conjoncture actuelle, en plus, le soir je suis tellement épuisée que je n’ai plus d’énergie pour pour grand chose… :(( Bref, je souffre mais je n’abandonne pas ! Heureusement, je passe régulièrement prendre l’air au Kikimundo (*) en espérant la suite des aventures d’Escargolio !
    Je vous souhaite une bonne soirée, à bientôt ! ~O)

    1. Pauvre Madame Turquoise, comme je vous comprends…
      Et après nous avoir imposé deux ans de torture supplémentaire, ils parlent maintenant de revenir à 37 heures hebdomadaire, voir même 39 heures. Je crois qu’il veulent notre peau… Espérons que cela n’arrive pas.
      A bientôt Madame Turquoise

    1. Pas tout à fait Madame Cécile de Quoide9. C’est l’inverse…
      En fait, c’est sa chevelure qui n’est pas assortie à son baluchon. Harvée aurait aimé changer la couleur de ses cheveux pour l’accorder à son baluchon, mais ça l’obligeait à changer de lunettes… Alors tant pis !
      A bientôt.

    1. :-D Oui Madame Anaïs plume. Elle quitte sa roue mais avec la couleur, elle l’emporte un peu avec elle…
      :-\" « Tout quitter mais tout emporter » :-\"
      (C’est malin, j’ai cette chanson de Philippe Chatel dans la tête maintenant…)
      Avec ma maison sur le dos, comme un es-car-got…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *