Le shitaké mystérieux

Cette parodie de couverture d’un album de Tintin est inspirée d’une petite histoire du quotidien. Notre Mam’zelle Milou s’est rendu compte, à l’effet que ça a eu sur ses colocs, que de mettre des champignons crus dans la salade, ça n’était pas l’idée du siècle…

6 réactions dans “Le shitaké mystérieux

    1. C’était des shitakés, monsieur Yo!, achetés chez Grand Frai. Apparemment, il faut les faire cuire avant de les consommer.
      A bientôt.

Répondre à yueyin Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *