Et c’est reparti pour un tour !

Vous avez peut-être remarqué que depuis la semaine dernière le Kikimundo ne fonctionnait pas correctement. En cliquant sur le lien qui vous même ici, vous tombiez parfois sur une page blanche ou sur un message en anglais du genre « Error establishing a database connection », quand ce n’était pas sur une bordée d’insultes informatiques complètement hermétiques au commun des mortels.

Cette interruption de service  indépendante de notre volonté était due à un problème technique, une panne du serveur qui héberge ce blog. Le Kikimundo a donc été déplacé sur un autre serveur mais cette opération ne s’est pas déroulée sans peine.  Ce changement de serveur a mis en évidence une incompatibilité de certains plugins avec la version de Wodpress que j’utilise actuellement, sans parler des problèmes de mot de passe réinitialisé, de droits sur des fichiers, d’allocation mémoire… Enfin bref, tout ça pour vous dire que ces trois derniers jours, j’en ai bavé. ( Oui je sais, ça n’étonne personne…)

Heureusement, avec le soutien d’Alexandre et de Stéphane de chez HEBEH.COM (mon hébergeur), j’ai réussi à faire redémarrer la bête et tout  fonctionne correctement. (Je croise les doigts !)

Cette mésaventure m’a bien occupé toute la semaine et je n’ai pas eu le loisir de dessiner. Aussi, vous n’aurez aujourd’hui qu’un p’tit dessin-minute fait il y a quelques temps pour un test d’arrière plan.

test de fond

Émoticônes

L’autre jour, Madame Turquoise me disait dans un commentaire qu’elle ne savait pas insérer un smiley qui applaudit. Après vérification, cette émoticône n’existe pas dans la configuration par défaut de WordPress. Ne voulant pas laisser Madame Turquoise dans l’embarras, j’ai chercher comment ajouter des émoticônes dans WordPress.

En fait, c’est très simple. Il existe des extensions (ou plugin) qui permettent de gérer les émoticônes. En une minute, j’ai téléchargé et installé l’extention WP Smiley. Le Kikimundo a maintenant une liste d’émoticône plus importante, et je peux en rajouter…

J’ai effectué cette opération il y a plusieurs semaines sans en parler, mais après un commentaire  de Madame A girl from Earth qui écrivait qu’elle ne savait pas siffler, je me suis dit qu’il fallait absolument que je vous montrer la liste des émoticônes les plus utilisées.

:) :)
=D> =D>
:-«  :-\"
:)) :))
^:)^ ^:)^
:D :-D
:P :P
:-h :-h
:-bd :-bd
:(( :((
;) ;)
:( :(
X( X(
:O :O
:* :*
:-?? :-? ?
:-SS :-SS
:-w :-w
>:P >:P
:-& :-&
:tut: :tut:
=)) =))
b-( b-(
:@) :@)
o:) o :)
>:) >:)
:o) :o)
[-X [-X
8-} 8-}
:-? :-?

Lorsque dans un commentaire vous tapez une séquence de caractères de la colonne de droite, WordPress la remplace automatiquement par l’image associée dans  la colonne de gauche quand le commentaire est publié.

Maintenant, Madame Turquoise pourra applaudir  et Madame A girl from Earth saura siffler…

On s’améliore…

À la demande générale de Monsieur Lou, j’ai ajouté à ce blog une extension qui vous permettra de mettre en forme vos commentaires plus facilement. Pour écrire en gras, en italique, pour mettre un texte en couleur ou pour insérer une image ou un lien, on oublie les tags XHTML et on utilise les petits boutons dans la fenêtre de commentaire.

Cette extension WordPress se nomme WP NicEdit.

Vous me direz ce que vous en pensez.


Bon ! Les premiers essais nous montrent que, ça ne fonctionne pas bien…

Je retire ce plugin en attendant de trouver ce qui ne va pas…


Après quelques recherches, j’ai trouvé où ça coinçait…

Pour des raisons de sécurité, WordPress fonctionne avec un système de fitre HTML qui a pour but d’empêcher n’importe qui d’écrire n’importe quoi. (Mais non Monsieur Lou, je ne parle pas pour vous…)

L’ennuie, c’est que ce filtre est un peu trop filtrant et enlève les codes utilisés pour la mise en forme.

Pour contourner le problème, j’ai installé un autre plugin qui permet de gérer les codes HTML qu’on veut autoriser. Ce plugin se nomme HTML Purified.

Je ré-active l’éditeur de commentaires. Il n’y a plus qu’a essayer…

La lettre de nouvelles

Je sais que certains l’attendaient avec impatience…

Je viens d’installer une page d’abonnement à la newsletter du Kikimundo. Vous pouvez y accéder en cliquant sur le lien « Abonnement« , en haut, dans le menu. L’abonnement vous permettra d’être averti par e-mail à chaque publication d’un nouvel article.

Techniquement, c’est très facile à mettre en place. C’est juste une extension à ajouter à WordPress (on dit aussi un plugin). On copie sur son site les fichiers téléchargés dans le répertoire plugin de WordPress, on fait quelques manipulation dans l’interface d’administration pour activer l’extension et procéder à quelques réglages, et c’est tout.

J’ai choisi l’extension nommée « Subscrib2« . Elle est à votre service…

(Bon, Il faut quand même vérifier que ça marche…)