J’en ai deux !

J’en ai deux et j’en suis fier. Tellement fier que je ne résiste pas à l’envie de vous les montrer. Je sais bien que cela risque de  faire des jaloux ou de choquer certaines âmes sensibles, mais tant pis. Ce n’est pas pour me vanter mais deux choses aussi belles que ça, on n’en voit pas tous les jours.

Cher amis, voici donc mes deux Kreativ Blogger awards.

KB awards

Ces  récompenses m’ont été décernées, l’une par Madame Cécile de Quoide9 et l’autre par Madame Olivia Billington.

Madame Cécile de Quoide9, Madame Olivia Billington, je vous remercie du fond du cœur de m’avoir attribué ces prix prestigieux qui, j’en suis sûr, contribueront à faire connaitre le Kikimundo dans le monde entier  et à élever Escargolio au rang de star des étoiles. Je suis à la fois flatté et honoré par l’intérêt que vous portez à mes modestes créations. Cette attention me touche énormément. Merci beaucoup.

Avec ce prix, Madame Olivia m’a également refilé une tag. Il s’agit de révéler sept choses sur soi.

Bon ! Ceux qui suivent ce blog depuis quelques années se souviennent probablement que je me suis déjà livré plusieurs fois à cet exercice. En principe j’y réponds volontiers, même si je détourne un peu les règles, mais là comme j’ai déjà une tag de retard, je  vais m’épargner celle-ci, et je vous invite à lire (ou a relire) les sept révélations publiées il y a presque quatre ans. Pour l’occasion, j’ai rapatrié  ce billet sur mon nouveau blog. Vous le trouverez  ICI. (Il y a un p’tit jeu rigolo à la fin)

Revenons maintenant à la tag en retard. Il y a quelques mois j’ai reçu un cadeau virtuel de Monsieur DF qui a associé le Kikimundo à un roman d’Henri Vincenot « Le pape des escargots ».

Cette tag dite « des cadeaux de Noël » (voyez à quel point je suis en retard) consiste à donner les titres de cinq livres qu’on offrirait  virtuellement à cinq personnes différentes…
Reprendre cette tag était pour moi un véritable défi, vu que je n’y connais pas grand chose en bouquins. Cela vous explique en partie pourquoi j’ai mis tant de temps à y répondre. Je me suis même demandé si j’allais arriver au bout de cette tag. Et puis en repensant au livre que m’avait offert Monsieur DF, je me suis dit que les amis du Kikimundo aimaient forcément les escargots et qu’un livre qui parle d’escargots leur ferait surement plaisir. J’ai donc fait quelques recherches et parmi la douzaine de livres pré-sélectionnés, j’en ai choisi cinq dans des genres différents, parce qu’il en faut pour tous les goûts.

Voila amis lecteurs, faites votre choix. Et si parmi vous certains seraient tentés de les lire tous les cinq, faites le moi savoir. Je vous fabriquerai un joli logo Challenge Escargolio pour mettre sur vos blogs.

Blog et (capilli)culture

Depuis quelques jours, une étrange rumeur circule dans la blogosphère. On peut lire par endroit qu’à l’instar du monoï et de l’aloès,  Cinquième de couverture, le blog de Madame Caro[line], a des vertus capillaires extraordinaires…

L’information semble si invraisemblable que j’ai voulu vérifier ce qu’il en était exactement, mais étant très occupé ces derniers temps, je n’ai pas pu  me rendre moi-même sur Cinquième de couverture. J’y ai donc envoyé Escargolio afin de voir si ce blog est vraiment bon pour les cheveux.

Et bien aussi incroyable que cela puisse paraitre,  c’est vrai !

En revenant de sa promenade sur Cinquième de couverture, Escargolio était tout métamorphosé. Non seulement il avait une lueur d’intelligence dans le regard, mais en plus ses cheveux avaient poussé d’au moins six centimètres. Ils sont maintenant habités par l’esprit du bambou, ce qui leur donne à la fois souplesse et robustesse. Cinquième de couverture a également eu effet inattendu sur la coquille d’Escargolio. Celle-ci a miraculeusement a retrouvé son teint de jeune fille.

Escar poilu

Devant un tel prodige, je ne peux que soutenir Cinquième de couverture qui à été sélectionné pour le grand prix de blogueuses ELLE 2010 en lui donnant mon vote quotidien. Vous aussi soutenez Cinquième de couverture. Si ce blog obtient le prix, Escargolio acceptera de poser nu dans le calendrier des dieux du stade…

Mythologie

AoM
Age of Mythology

Le weekend dernier j’ai réinstallé un de mes vieux jeux sur mon ordinateur,  Age of Mythology, un jeu de stratégie guerrière ou l’on fait combattre des civilisations antiques. Cette curieuse idée me trottait dans la tête depuis quelques semaines. Je voulais montrer ce jeu à Mini-Kiki car depuis qu’il a lu les aventures de Percy Jackson, il est devenu un passionné de mythologie grecque, et comme il aime beaucoup les jeux vidéo, j’ai pensé que celui-ci plein de grosses bébêtes sorties des légendes grecques, égyptiennes et scandinaves ne pourrait que lui plaire.

J’avais raison. Mini-Kiki adore ce jeu. Mais avant de l’installer, j’aurais dû me rappeler que je l’aimais aussi beaucoup  et qu’il est terriblement chronophage. Depuis une semaine je passe mes soirées à jouer, ce qui ne fait pas beaucoup avancer mes BD… J’ai fini l’ensemble des scénarios proposés, je devrais donc pouvoir consacré un peu plus de temps aux Escar’Kroniks. Mais je n’en ai pas tout à fait fini avec ce jeu. Mini-kiki et moi avons prévu de nous affronter dans une partie en réseau… Attention, ça va saigner !!!

En attendant le retour des EKroniks, voici un p’tit dessin représentant une créature mythique qui pourrait venir tout droit de Age of Mythology.