Le play-snail

Si vous avez habitude de vous promener au Kikimundo, vous aurez sans doute constaté qu’Escargolio plaît aux femmes, c’est indéniable. Il faut dire que notre ami a pour lui des qualités qui relèguent au rang de créature difforme n’importe quel play-boy de salon. Son regard pétillant, son sourire enjôleur, son corps sculptural de dieu antique, son esprit vif , son humour fin ou encore sa « baba de caracole » sont autant d’atouts qui font de lui un tombeur à son corps défendant. On raconte même que lors d’un séjour à Hollywood, il séduisit une célèbre actrice. Cette histoire est peu connue car à l’époque la jeune femme était proche du pouvoir et la NSA mit tout en œuvre pour étouffer l’affaire. Mais défiant toute censure et au nom de la liberté de la presse et du droit de savoir, je vous révèle aujourd’hui un document exclusif attestant de la véracité de cette anecdote.

Marilyn et Escargolio

Mo-mosaïk

Hier, j’ai offert à ma blondinette un portrait d’elle, composé d’une mosaïque de photos d’elle. (Un genre de méta-portrait, quoi !)

J’ai réalisé cette image à l’aide de Metapixel, un logiciel libre fonctionnant en ligne de commande sous GNU/Linux. J’ai choisi de créer une mosaïque de photos classique, où l’image source est composé d’une matrice de rectangles de taille égale correpondant chacun à une photo. Voici un aperçu du résultat :

Mo-mosaïk – Vue globale

La taille de l’image générée est de 4000×4000 pixels ( Environ sept fois plus grande que celle montrée ici ). Elle est composée d’une grille de 100×100 petites photos. La création d’une mosaïque se fait en deux étapes. On produit d’abord une bibliothèque de petites vignettes à partir d’un ensemble de photos, puis on génère la mosaïque en utilisant cette bibliothèque.  Ma bibliothèque est composée de 170 photos. Le plus long dans l’affaire, ça a été de sélectionner les photos et de les découper pour qu’elles aient toutes la même proportion de façon à ce que les images ne soient pas déformées lors de la génération de la mosaïque. Voici un détail de la mosaïque à l’échelle 1. ( Partie gauche du visage entre l’oeil et le nez)

Mo-mosaïk – Détail

Là, j’étais un peu pris par le temps, mais j’imagine qu’avec davantage de photos dans ma bibliothèque le résultat n’en serait que meilleur. Metapixel peut également générer des mosaïques de type « collage » où l’assemblage des vignette n’est pas alignée sur une matrice. Il faudra que j’essaye tout ça un de ces jours.

Metapixel est un  logociel libre distribué sous les termes de la GNU General Public Licence.

 

 

 

 

Retour de vacances – Panorama

Voilà, je reviens de vacances.Nous avons passé quelques jours dans l’ouest des États Unis d’Amérique. Nous y avons découvert d’incroyables paysages et pris de nombreuses photos. Toutes ces photos m’ont donné envie d’essayer de recréer une vue panoramique des paysages que nous avons traversé. Il y a quelques années j’avais essayé  Autopano pro ,logiciel commercial qui donnait des résultats intéressant mais qui était malheureusement trop cher pour ce que je veux en faire, et je m’étais promis de faire d’autres essais avec des logiciel libres. C’était donc l’occasion de tester Hugin, logiciel multi-plateforme (Mac, Windows, Linux) permettant d’assembler des photos en panorama.

Pour mon premier, j’ai essayé le mode « Assistant » qui permet d’obtenir rapidement un résultat satisfaisant sans trop d’effort, à condition que l’ensemble des photos composant le panorama soit prisent dans les mêmes conditions, notamment au niveau de l’exposition.

Voici un exemple de panorama effectué en quelques minutes à partir de cinq photos. (Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Bryce canyon ( Utah) – Panorama assemblé avec Hugin

En utilisant ce logiciel  sous Linux (Fedora) J’ai constaté un petit dysfonctionnement à l’affichage des aperçus sur un écran de grande taille. Malgré ce léger problème qui n’empêche pas d’utiliser le logiciel (il suffit de réduire la fenêtre d’affichage…), ce premier test est concluant. J’envisage d’autres essais pour explorer les différentes options.

La réédition du petit Escarperon rouge étant légèrement retardée pour cause d’invitations intempestives, comme je sais que certains d’entre vous ont du mal à se passer le leur dose d’escargot hebdomadaire, laissez-moi vous montrer une photo rigolote qui m’a été envoyée par une nouvelle amie du Kikimundo.

Jardin des fées
Jardin des fées par La Fée DéCaBossée

Le cliché à été pris par Madame La fée DéCabossée que je suis ravi d’accueillir ici. ( :oOo: Bienvenue ! )

La photo nous montre un énorme escargot albinos traversant à toute allure son jardin des fées. En découvrant le Kikimundo,  notre nouvelle amie a pensé que cette image me plairait. Elle avait bien raison. Merci Madame La Fée DéCabossée ! Cette photo compense largement le petit incident survenu lors de votre première visite.

Un incident ?

Oui, rien de grave. A peine arrivée au Kikimundo, elle m’a malencontreusement transformé en grenouille. Madame la Fée DéCabossée n’est pas méchante. Non, il s’agissait juste d’une légère méprise. Elle m’a appelé Mam’zelle Kiki

Pour les plus jeunes, je dois préciser que Mam’zelle Kiki était le nom de la petite grenouille dans l’émission télévisée des années 60-70 « La maison de Toutou« . J’avais écrit un article sur cette émission il y a quelques années et j’ai vu ici l’occasion de le sortir des archives. J’ai donc rapatrié cet article et ses commentaires sur mon nouveau blog. Vous le retrouverez en suivant ce lien : Monsieur Toutou.

Bon dimanche à tous !