16 réactions dans “Le petit Escarperon rouge

  1. c’est sûr qu’ouvrir une canette de bière trop secouée c’est angoissant et hyper dangereux (surtout par dommages collatéraux).

    Par contre si vous faites du planche par planche avec cette BD, Mr Kiki, vous soumettez vos lecteurs à une tension supplémentaire qui devra être étanchée par de nombreuses bières fraîches et non secouées. vous devriez dors et déjà rechercher un sponsor dans ce domaine ;-) j’aurais quelques suggestions à vous faire si vous manquez d’idée (mais je suis sûre que ce n’est pas le cas)

    1. Fiare sponsoriser mes BD ?
      Je n’y avais jamais pensé Madame Lhisbei. Je ne sais pas si cela sera possible avec une marque de bière, à cause de la loi Evin… Pour y parvenir, il faudrait peut-être monter un groupe de pression pour faire reconnaître ce fabuleux breuvage “d’utilité publique”…
      A bientôt.

  2. Bonsoir Monsieur Kiki,
    Je ne fréquente pas les canettes de bière, donc je ne sais pas si ça fait vraiment peur, mais en tous cas, ce premier opus du petit Escarperon rouge commence bien ! Quel suspens ! ;-)
    Je vous souhaite une bonne nuit et un bon lundi de Pâques. A bientôt sur vos terres ou les miennes !

    1. Chère Madame Turquoise,
      je vais profiter de ce jour fèrié pour faire avancer cette histoire. Pour ce qui est de secouer une canette de bière, vous pouvez tenter l’expérience à l’occasion, chez des amis par exemple. Vous comprendrez ainsi le stress que peut provoquer une telle situation. (Par contre vous riquez de vous fâcher avec vos amis…)

  3. Le suspens est trop zinsoutenable…On se croirait dans un bon Derrick…je tiendrai pas 4 planches (en plus j’aime pas la bière, c’est grave si je secoue une bouteille de rhum à la place ?)
    Bises

    1. Chère Marquise,
      Vous pouvez toujours secouer une bouteille de rhum pour vous soutenir, mais lorsque vous l’ouvrirez le résultat sera beaucoup moins spectaculaire. Et puis si vous avez vraiment besoin de soutien, ne socouez pas le rhum, buvez-le !!!
      Bises

    1. Ouiii !!!
      … Et dans la même famille, j’aime bien la Murphy. La Irish stout, c’est quand même quelque chose…
      A bientôt Madame Chopynette.

      Edit du 27/03 : J’ai involontairement oublié de “u” dans “Choupynette”. Lapsus révélateur, quand on parle de bière…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *