25 réactions dans “EKroniks : Saison 2 – 46

    1. Bonjour Madame Moustic,
      C’est en effet un point de culture essentiel qui méritait d’être éclairci. Escargolio est ravi que vous ayez apprécié sa prestation. :D
      A bientôt.

  1. Non mais ce qu’il ne faut pas entendre! Le lapin ne POND pas les oeufs. Il les ramasse le matin de Pâques (juste en sortant de chez le coiffeur où il s’est fait teindre en rose) et les apporte aux enfants dans son panier de Pâques “bigger on the inside”. Non mais.

    Et les cloches, elles les transportent comment, les oeufs hein? En volant à l’envers? Non mais tout le monde sait que les cloches ne réussissent à voler qu’à l’endroit… pfffff!

  2. M’enfin Madame Karine:), personne ne va courir les poulaillers en sortant de chez le coiffeur !
    Non, l’histoire des cloches est beaucoup plus crédible. Comment font-elles pour transporter les œufs ?
    Ils sont fixés sous les ailes, comme sur n’importe quel avion.
    A bientôt.

    1. Coucou Madame Uncoindeblog,
      *-:) Une encyclopédie d’Escargolio… Voilà une idée rigolote !
      Le problème sera de trouver du temps et des sujets pour l’alimenter…
      Je mets ça dans un coin. On verra plus tard…
      A bientôt.

    1. Votre présentation est alléchante, Monsieur Lou. Il me semble qu’il y a effectivement des points communs entre l’univers de Wan&Ted et le Kikimundo.
      A bientôt.

  3. Ah bon ??? Ce ne sont pas les cloches qui déposent les lapins de Pâques parce qu’un lapin, cela ne peut pas voler (et surout pas depuis Rome) ????? :lol:

    1. Mais si, Madame Turquoise, les lapins savent voler…
      Je connais une vidéo qui le prouve. Je vais la montrer au Kikimundo pour en faire profiter tout le monde.
      A bientôt.

    1. Hi hi hi ! On ne peut pas dire ici qu’Escargolio soit cartésien. Pascalien à la rigueur. En effet, dans cette histoire il ne raisonne pas comme Descartes, c’est cloche pascale qui résonne…
      A bientôt Madame Nanne.

  4. Escargolio est donc un Augustinien, comme notre prochain bienheureux Benoît XVI.

    Bien, bien.

    Trop bienheureux de vous effrayer, par moment, Madame Turquoise.

    Monsieur Kiki, Escargung-Fu n’est plus sur Lib. Quelqu’un a cloché, oui l’un des deux, celui qui n’est plus dans les liens. Je pourrais en faire une chronique, mais ce serait cruel pour K. qui ne vaut pas le K. de Kafka.

    Je trouverai bien une manière de montrer cette vignette d’une lutte mémorable – et digne.
    En attendant, comme vous l’aviez souligné en commentaire, ça va mal en Egypte et, au front, “les Cairotes sont qu’huit” (le mot ne vient pas de l’indigne).

    A bientôt, Monsieur Kiki, pour un intéressant débat (je ne dis pas pour votre audimat) sur Pascal et Port-Royal.
    Je ne doute pas qu’Escargolio aille au FEU.

    Donnez-lui un peu de lecture.

    Blaise-Pascal-Memorial.jpg

    1. Le K qui fait l’œuf… On dirait du Buzzati, non ?!? :))
      Un débat sur Pascal ? Pourquoi pas, mais connaissant peu le personnage je ne sais pas si je pourrai débattre de façon constructive. Je sais il avait sa tronche sur les billets de cinq cents francs et qu’il a donné son nom à un triangle, à des pensées, et à une unité de mesure pour la pression. (Je crois qu’avant lui, la pression se mesurait en pinte…)
      A bientôt Monsieur Lou.

  5. Je vous ai compris, Monsieur Kiki. Vous n’avez jamais eu un billet de cinq cents francs.

    Aujourd’hui, avec l’euro, la philosophie est en faillite, la culture est en friche.
    Quand on pense qu’on pouvait faire des marque-pages avec Debussy, Saint-Exupéry, Delacroix, Cézanne, Montesquieu… et Pascal – pour ceux qui n’avaient pas fait vœu de pauvreté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *