Les barbares

Un jour, Junior m’a fait remarqué que ses sœurs dans apparaissaient des tableaux Escargolio à la façon de…, mais qu’il n’y en avait pas avec lui. Il était temps de combler cette lacune.

Si le titre de cet article est emprunté à une chanson de Bernard Lavillier, c’est tout simplement parce qu’elle fait écho à l’illustration que je vais montrer ici.

Depuis tout petit, Junior aime les barbares. Il s’imaginait en grand guerrier, puissant, sauvage et pratiquement invincible. Je le revois courir dans le jardin, agitant un bâton en guise d’épée et décimant à lui seul des hordes d’ennemis imaginaires dans des combats épiques qui pouvaient durer des heures. C’est un jeu qu’il pratiqua d’ailleurs assez longtemps. La pelouse en garde encore la trace.

Ainsi, l’idée du dessin qui représentera Junior c’est imposée d’elle même. Ce sera Conan le barbare, celui du film de John Milius dont il est fan. J’ai adapté l’affiche peinte par Frank Frasetta, grand illustrateur dont le travail influença le genre Fantasy art.

Quand je lui ai soumis l’idée, Junior semblait ravi. Il émit néanmoins quelques réserves quant à la réaction de sa petite amie. On verra bien.

7 réactions dans “Les barbares

  1. Excellent, Mr Kiki ! (Mais je peux comprendre les réserves de la petite amie, surtout si c’est une activiste féministe… ;-D)

  2. Merci à tous pour vos commentaires.
    A l’heure où j’écris ceci, je n’ai toujours pas eu la réaction de la petite amie…

  3. ah ah ah, quel talent !
    j’ai moi aussi un junior qui combat ou chasse de longues heures dans le jardin de ses grands parents. Lui, c’est souvent à base de Pokemon, qu’il attrape apparemment à foison…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.