Oulitka – Le quatrième feuillet

Savais-tu, camarade, que le testament de Lénine ne se composait pas de trois, mais de quatre feuillets ?
En mai 1923, alors qu’il était en convalescence au manoir de Gorki, Lénine rencontra par hasard un curieux gastéropode. Il s’agissait d’Escargolio qui espérait atteindre Moscou avant ouverture des jeux olympiques.
Lénine sentit tout de suite en lui un don naturel pour gouverner et il rédigea une note indiquant qu’Escargolio était le plus apte à mener à bien la révolution.
Mais l’année suivante après sa mort, lorsque son testament politique fût lu aux délégués du 13ème congrès du parti, la troïka soucieuse de conserver le pouvoir garda ce dernier document secret.
S’il eût été révélé, ce feuillet aurait à jamais changé la face du communisme.

escar_communiste

3 réactions dans “Oulitka – Le quatrième feuillet

  1. C’est curieux chez Escargolio, cette moue, les lèvres tirées aux coins vers le bas, et ce regard sévère et un peu louche. Il me rappelle quelqu’un, de ce peuple qui fait griller les escargots sur un barbecue.

  2. Mouahahaha !!! Je savais bien qu’un petit voyage au Kikimundo me redonnerait une peu de moral ! Merci monsieur Kiki ! :oOo:
    Et coucou d’une revenante, qui n’a plus de blog parce qu’elle a d’autres activités créatrices, mais qui ne vous a pas oublié ! ;) Ben oui, je ne peux que rester fidèle à mon titre de Bienfaitrice du Kikimundo, n’est-ce pas ??! :))

    1. Je suis ravi de vous voir passer par ici, Madame Turquoise :D
      L’autre jour je pensais à vous, à cause de votre anniversaire qui tombe sur une date remarquable, parce que cette année, il y aura un autre évènement remarquable à ne pas rater. Rendez-vous le 21 octobre à Hill Valley pour acueillir Marty McFly qui arrivera de l’année 1985 !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *