Les barbares

Un jour, Junior m’a fait remarqué que ses sœurs dans apparaissaient des tableaux Escargolio à la façon de…, mais qu’il n’y en avait pas avec lui. Il était temps de combler cette lacune.

Si le titre de cet article est emprunté à une chanson de Bernard Lavillier, c’est tout simplement parce qu’elle fait écho à l’illustration que je vais montrer ici.

Depuis tout petit, Junior aime les barbares. Il s’imaginait en grand guerrier, puissant, sauvage et pratiquement invincible. Je le revois courir dans le jardin, agitant un bâton en guise d’épée et décimant à lui seul des hordes d’ennemis imaginaires dans des combats épiques qui pouvaient durer des heures. C’est un jeu qu’il pratiqua d’ailleurs assez longtemps. La pelouse en garde encore la trace.

Ainsi, l’idée du dessin qui représentera Junior c’est imposée d’elle même. Ce sera Conan le barbare, celui du film de John Milius dont il est fan. J’ai adapté l’affiche peinte par Frank Frasetta, grand illustrateur dont le travail influença le genre Fantasy art.

Quand je lui ai soumis l’idée, Junior semblait ravi. Il émit néanmoins quelques réserves quant à la réaction de sa petite amie. On verra bien.

Zani-mots – 438

Quatre prénoms dans un dessin, et j’avais le choix du motif. Au début, j’avais pensé à un lombric. Je n’ai pas encore fait de lombric. Et puis, je me suis dit que ce n’était pas le motif que pouvait attendre monsieur Bonnot pour son tatouage, alors ce sera un lion. J’espère que ça ira.

Zani-mots – 437

Il y a environ un mois, madame Richomme gaelle m’a demandé un zani-mot cheval pour l’anniversaire de sa fille Léona. Comme je ne connais la date de l’anniversaire, il est possible que ce dessin arrive un peu tard.