Rolling Snails

Certains fans d’Escargolio s’inquiètent de ne plus le voir au Kikimundo. Aurait-il pris sa retraite ? Serait-il malade ?

Soyez rassurés, Escargolio va bien et s’il se tient loin des planches de BD, c’est bien malgré lui. En ce moment, son scénariste ne lui donne pas de travail, alors il passe son temps à jouer du ukulélé.

Bon, j’imagine que les plus septiques pensent que je raconte encore n’importe quoi. Je sais que certains doutent qu’un escargot puisse jouer du ukulélé. Et bien détrompez-vous, un escargot peut très bien jouer du ukulélé. Comment ? Avec sa langue, tout simplement.

Cette technique n’est certes pas facile à maitriser, ce qui explique qu’on voit si peu d’escargots jouer du ukulélé. Mais Escargolio a de longues années de pratique derrière lui. Il fût même un temps où grâce à elle, il faillit devenir une star internationale. En effet, peu de gens le savent mais notre ami a joué un rôle majeur dans l’histoire de la musique rock. Laissez-moi vous raconter comment.

En 1961, déçu d’avoir raté de peu une carrière acteur à Hollywood, Escargolio décide de prendre quelques semaines de vacances Angleterre. Il s’installe à Dartford près de Londres où il fait la connaissance de deux jeunes anglais, Mick et Keith, avec lesquels il partage une passion pour le rythm ‘n’ blues. Les trois jeunes gens sympathisent, et ensemble, ils s’amusent à jouer quelques standards du blues et du rock. Les riffs baveux qu’Escargolio sort de son ukulélé impressionnent Keith qui les reprend à la  guitare et Mick chante en tirant la langue pour imiter le gastéropode. Escargolio devient leur mascotte et, avec trois autres musiciens, ils décident de former un groupe de rock qu’ils nomment “Rolling Snails”.

Mais pour Escargolio, les vacances touchent à leur fin. Il doit rentrer au Kikimundo. Il quitte donc ses nouveaux amis et c’est avec tristesse que le groupe se résout à changer de nom. Plus tard, ils prendront pour logo une langue en souvenir d’Escargolio. Ils connaitront par la suite un succès mondial, mais ça, c’est une autre histoire…

Les Rolling Snails

Il y a d’autres anecdotes concernant Escargolio dans le monde du rock. Je vous raconterai peut-être un jour comment il apprit à Jimi Hendrix à jouer de la guitare avec sa technique très singulière.

S’il avait vécu aujourd’hui, Blaise Pascal aurait certainement écrit “La langue d’Escargolio, si elle eût été plus courte, toute la face du rock aurait changé.”

13 réactions dans “Rolling Snails

  1. enfin le retour s’annonce bien, si je comprends bien, Escargolio se muscle la langue en jouant du ukulele

  2. Génial !
    Tout de même, l’idée qu’Escargolio joue du ukulele ne viendrait-elle pas d’une rumeur sur facebook ?
    Certainement une rumeur, ou bien, comme disent les journalistes, une fausse rumeur, puisqu’Escargolio joue de la guitare classique, non branchée.
    Quant au son inimitable qu’il tire de l’instrument, il vient du fait que la bave d’Escargolio contient les mêmes composants que la colophane – je sais, je suis un peu technique.
    Etant donnés 1° que les cordes sont baveuses comme une omelette de la Mère Poulard 2° qu’Escargolio lèche les cordes avec son archet-langue. [point]

    Il reste une question qui passionne autant les créationnistes que les darwiniens (et même les zôtres), un escargot a-t-il une langue ? Pour ma part, je donne sa langue aux chats.

  3. Décidément, Escargolio a un passé étonnant et une vie trépidante…ce qui ne doit pas être évident pour un escargot, non ??? =))
    Je vous souhaite une bonne journée, Mr Kiki. ~O)

  4. Il paraît qu’un de ses ancêtres était sur la Pinta lorsque Christophe Colomb a découvert l’Amérique et que, si c’est bel et bien Amstrong qui a fait le premier pas sur la lune c’est le grand père d’Escargolio qui y a déposé la première bave de gastéropode.

    1. C’est peut-être Escargolio lui-même qui vécut ces aventures. Je vais chercher des documents d’époque…
      A bientôt Madame Cécile de Quoide9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *