Sept jours sur une autre planète – 4

On peut dire sans trop se mouiller qu’il existe une relation étroite entre les escargots et la pluie. C’est un phénomène naturel qu’on observe couramment dans nos contrées : Dés qu’il pleut, on voit sortir les escargots.

Vous êtes d’accord avec ça ?

Et bien vous vous trompez peut-être !

Je ne suis ni conchyliologiste, ni heliciculteur mais comme vous pouvez le constater en parcourant les pages de ce blog, j’étudie les escargots depuis quelques années et après de longues heures d’observation je peux affirmer  qu’il existe bien un lien entre ces petites bêtes et la pluie, mais que ce lien n’est peut-être pas celui qu’on croit. En effet, on pense que la pluie fait sortir l’escargot parce qu’on la voit avant lui, mais l’animal est tellement lent que l’observation peut être faussée et il se peut fort bien que ce soit en fait le phénomène inverse qui se produise : Dès que l’escargot sort il se met à pleuvoir.

Cela remet en cause pas mal d’idées reçues sur notre ami gastéropode. On croit qu’il aime la pluie alors que pas du tout. Il s’agit  d’un animal maudit qui se prend de trombes d’eau sur la tête dès qu’il met la coquille dehors. C’est une possibilité à envisager car à ce jour, aucune étude scientifique sérieuse n’a prouvé le contraire. L’hypothèse de la malédiction hydrophile loin est d’être fantaisiste. Chez les humains, il existe de nombreux témoignages de femmes qui prétendent en avoir été victimes. Vous en avez surement entendu parler et peut-être vous l’avez vous-même subie. Le scénario est toujours le même. Vous vous payez à prix d’or un long moment chez le coiffeur pour faire faire la coupe parfaite et dès que vous mettez un pied dehors, PAF ! Toute l’eau du ciel vous tombe dessus. Les sceptiques diront qu’il n’y a pas de malédiction et que ces mésaventures capillaires sont simplement le fruit d’un hasard malencontreux. Admettons. Vous avouerez quand même qu’il faut une certaine dose de malchance pour sortir de chez le coiffeur juste au même moment qu’un escargot…

Pour finir ce bref exposé sur le rapport réel entre la pluie et les escargots,  je vais rapidement vous parler d’une étude pluviométrique qui met en évidence un modèle comportemental de l’escargot moyen. En effet, en analysant la moyenne mensuelle des précipitations sur plusieurs années, on observe que les niveaux sont sensiblement plus faibles entre juin et septembre. On peut donc en conclure que les escargots vont moins chez le coiffeur en été.

Le thème proposé aujourd’hui sur Planète célibataire n’a qu’un lointain rapport avec la météo. J’ai choisi notre Blondinette pour l’illustrer car elle possède toutes les “qualités” requises…Planète célibataire - 16/05Pour découvrir le dessin complet et le thème du jour, cliquez sur le bouton suivant : Planète célibataire

7 réactions dans “Sept jours sur une autre planète – 4

  1. Cher Escargolio,
    Je suis très embarrassé car si d’un côté j’ai beaucoup appris sur les relations entre l’escargot, le coiffeur et la pluie il m’a semblé que vous mélangiez l’escargot qui vit dans les fosses septiques ”Helix septicus” avec le petit gris sceptique sur la météo ”hélix aspersa aspersa”
    En tout cas j’ai bien rit ”as usual”

  2. Joli Papa est sévère, avec discrétion et humour. Et puis, il n’a pas perdu son latin.

    Je viens toujours voir vos dessins, Monsieur Kiki, avec plaisir. Mais je n’ai pas participé à ce fil trop lié à Anaïs Valente qui a connu, un jour, un moment d’amnésie, une étourderie, comme lorsqu’on sort sans parapluie alors que la route est déjà sillonnée par une foule d’escargots.

    Elle est joueuse, la Blondinette !

    Au fait !
    Non, il n’y a aucun lien.
    Comme je n’ai pas réussi à réinstaller Photoshop (le lecteur de CD/DVD ne répond pas, il doit lui manquer quelques bidules), au moment où le FMiste partait menotté (peut-être l’effet papillon), j’ai installé GIMP.
    On dirait que c’est moins pire, mais cela reste bien mystérieux pour un Lou qui ne maîtrise pas mieux les logiciels modernes que les secrets de la finance internationale.

    1. Bonjour Monsieur Lou,
      A propos de GIMP, ne m’attendez pas. J’ai toujours dans l’idée de donner ici quelques trucs sur ce logiciel, mais en ce moment, je n’ai pas le temps.

      En attendant, vous pouvez essayer les didacticiels proposés sur la toile. C’est comme ça que j’ai commencé. Voici un lien vers une pages qui liste quelques sites consacré à GIMP.

      http://www.gimpfr.org/didacticiel.php

      A bientôt

  3. Les escargots victimes de la loi de Murphy en quelque sorte… Voilà qui donne à réfléchir. Je balance immédiatement le lien vers ce message aux fada de la liste yahoo “Murphypro”… Elles et ils vont A-DO-RER. Comment je le sais ? C’est simple, j’en fais partie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *