Sept jours sur une autre planète – 6

Aujourd’hui, je devais mettre sur le même dessin un escargot girly et célibataire, la ville, l’harmonie, la tranquillité, la douceur et un grand élan d’amour.

Je crois que j’ai a peu près tout mis… Il manque juste l’élan, mais bon…  Il faut quand même dire que par chez nous les orignaux ça ne cours pas les rues…

Planète célibataire

Pour découvrir à quoi fait référence le dessin du jour, cliquez sur le bouton suivant : Planète célibataire

8 réactions dans “Sept jours sur une autre planète – 6

  1. “escargot girly et célibataire, la ville, l’harmonie, la tranquillité, la douceur et un grand élan d’amour” : c’est tout moi !!! Mais pourquoi m’avoir collé des nattes blondes et des zyeux bleus ?

    1. C’était presque vous, Madame Cécile de Quoide9, mais pas tout à fait. Il manque votre joli groin rose et votre queue en tir bouchon…

  2. Quel décor ! On se croirait chez Caligari, avec Hermann Warm, Walter Reimann, Walter Rohrig.
    La Blondinette est parfaite, as usual.
    Caligari est visible, libre de droits, ici :

    Vidéo Youtube

    Pas très sûr de mon xhtml, parce que j’ai aussi perdu mon fichier de références dans le récent incident.
    Eventuellement, Monsieur Kiki, pourriez-vous me renvoyer tous les scripts ? Désormais, j’ai une seconde partition, en principe à l’abri. Merci.

    1. Avoir l’air célibataire… @-)
      En fait, je viens de me rendre compte que je ne sais pas ce qu’est un air célibataire. C’est probablement pour ça que je n’ai pas pu le restituer sur ce dessin. Mais puisque vous semblez savoir, Madame YueYin, pouvez-vous s’il vous plait, à quoi ressemble quelqu’un qui a l’air célibataire ?
      Merci beaucoup et à bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *