En pointillé

Puis qu’en ce moment j’ai un peu l’impression de vivre en pointillé, voici un Escargolio à la façon de… inspiré d’un tableau de Paul Signac, théoricien du divisionnisme. Ce style, variante du pointillisme, est rattaché au courant néo-impressionniste. La technique consiste à mélanger les couleurs non pas sur la palette mais directement sur la toile en juxtaposant des petits points de couleurs pures.

Vous pouvez voir le tableau qui a servi de modèle dans Wikipédia en suivant ce lien : Portrait de Félix Fénéon

Pleine lune

Non, ce titre n’est pas une allusion voilée à une quelconque pénurie de papier toilette. Il fait références à “Pleni luna”, un ensemble de lithographies de l’artiste cubain Wilfredo Lam dont je me suis inspiré pour cet Escargolio à la façon de…

Où sont-ils donc ?

Henri de Toulouse Lautrec décrivait dans ses peintures et ses croquis la vie des cabarets et des bordels du Montmartre de la fin du 19eme siècle. Je regarde certains de ses dessins avec un brin de nostalgie. Ils me rappellent un temps révolu où je traînais moi-même dans les bistros parisiens. C’était le temps des études. Le lycée portait le même nom que le café d’à coté. C’est là qu’est né Escargolio, il y a plus de trente ans.

Et me voici écoutant Frehel chanter “Où sont-ils donc” et Reggiani interpretant “Paris ma rose” d’Henri Gougaud. Nostalgie quand tu nous tiens…

Couleur et transparence

On a tous en tête un tableau de Louis Toffoli, tout en formes, couleur et transparence. Ces peintures sont pour moi synonymes d’évasion. Elles m’ont permis quelques fois d’échapper au mortel ennui des salles d’attente en m’ouvrant une fenêtre vers l’ailleurs. Rendons leur hommage avec ce dessin à la façon de…