Zani-mots – 363

Pour Claire, Patrice, Anaïs et Hugo, en souvenir de leur petit ange Juline.

La poésie n’est pas autre chose pour moi que l’art de décrire l’invisible, avec des images d’ange.

Malcolm de Chazal / La Vie filtrée

2 réactions dans “Zani-mots – 363

  1. Ce dessin est plein de sensibilité et de douceur. Un très bel hommage qui a certainement donné le sourire à cette famille dans la peine. Il faut énormément de bienveillance pour réaliser un tel dessin. Tu es une belle personne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.