Zani-mots – 450

On continue avec les demandes de monsieur Hamant. Voici le loup Faustine.

La première chose qui me passe par la tête quand on parle du loup, c’est cette chanson d’Albert Vidalie et Louis Bessière, interprétée par Serge Reggiani qui commence par ces vers :

Et si c’était une nuit comme on n’en connut pas depuis,
Une nuit de fer, une nuit de sang, une nuit…
Un chien hurle !
Regardez bien, gens de Denfert, regardez-le !
Sous son manteau de bronze vert, le lion,
Le lion tremble !

Tin tin tin !

On peut voir Serge Reggiani la chanter sur le site de l’INA : Les loups sont entrés dans Paris.

Une réaction dans “Zani-mots – 450

  1. bonjour Mr KIKI
    Faustine vous remercie.
    Quelle culture musicale!
    Même ma femme est battue !
    encore bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.