La sieste

Voici une image inspirée du tableau expressionniste Le renard bleu-noir (Blauschwarzer Fuchs) réalisé par Franz Marc en 1911. On y voit Escargolio s’adonnant à un de ses passe-temps favori : La sieste.

La sieste, quelle merveilleuse invention. Moi qui ai un sommeille un peu chaotique, j’avoue que de temps en temps je me laisserais bien aller à un p’tit roupillon de début d’après-midi. Mais ce n’est pratiquement pas possible car je suis encore salarié et chez nous, cette pratique est mal acceptée au boulot. Des études très sérieuses en montrent pourtant les vertus. Après la sieste, la performance et la vigilance du travailleur reposé augmentent et son stress diminue. Cela a pour effet de réduire les risques d’accident du travail et de burn-out et donc d’augmenter sa productivité. Mais alors, pourquoi nos patrons ne la mettent pas en place dans leurs entreprises ?

Je relève les copies dans deux heures…

Une réaction dans “La sieste

  1. Ah ah ah !
    Je vous aime beaucoup Monsieur Kiki, j’adhère à votre philosophie en plus de votre talent artistique…
    Madame Sarah

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.